Nouvelles
du hockey

Red Panthers|09.06.2019

FIH Pro League – nouvelles défaites pour les Panthers et les Lions contre les Pays-Bas

Photo by PHDPH

Ce dimanche voyait la seconde moitié du Week-end des Plats Pays, dans le stade archicomble de HC Den Bosch (4000 places). Dans le premier match de l’après-midi une jeune équipe de Red Panthers (13ème mondiales) affrontait à nouveau le numéro 1 mondial. Le coach national Niels Thijssen avait opté pour Elena Sotgiu et Elodie Picard dans le but (changement tous les quarts). Et à côté de quelques ‘routinières’, quelques jeunes talents débutaient également le match : Lucie Breyne, Alexia ’t Serstevens, Ambre Ballenghien.

A Anvers hier, les dames belges avaient perdu sur un score honorable de 1-2, même si ce score étriqué ne reflétait pas vraiment la domination et la force des championnes du monde en titre. La coach néerlandaise avait secoué son équipe au terme du match d’hier. Les Oranje étaient dès lors remontées pour la partie devant leur public à Den Bosch et d’emblée, partaient à l’assaut du goal belge. Mais ça n’effrayait pas vraiment les Belges, qui défendaient vaillament. Verschoor, Matla et Zerbo forçaient quelques grosses occasions, mais à chaque fois il y avait bien une Vandermeiren, Fobe, Duquesne ou Sotgiu/Picard pour intercepter à temps. A la fin du premier quart le score était toujours de 0-0.

Après la apuse c’était à nouveau Elena Sotgiu qui défendait le but belge. L’Anversoise s’était déjà illustrée joliment à plusieurs reprises. A la 35ème minute, elle sortait également de magnifique façon un stroke de Caia van Maasakker. La grande classe ! Mais à la 44ème minute, les pays-Bas marquaient quand-même un premier goal, quand sur PC, Frederique Matla et une déviation malheureuse d’une défenseuse belge ne laissaient aucune chance à la gardienne belge (1-0).

Les Néerlandaises continuaient à dérouler des attaques dans le 4ème quart. Mais les Panthers tenaient bon. Lorsqu’Anouk Raes chippait joliment la balle au centre et qu’elle trouva Ambre Ballenghien en tête de cercle, la jeune Bruxelloise avait l’égalisation au bout du stick. Mais malheureusement son tir était trop faible pour inquiéter la gardienne néerlandaise. Dans les dernières secondes du match les Pys-Bas obtenaient encore un ultime PC. Caia van Maasakker doublait le score pour son équipe, après une nouvelle déflection malheureuse d’une des sorteuses belges. Score final 2-0.

Au final les Belges ont livré une jolie prestation défensive, contre, il faut le dire, un adversaire d’une pointure supérieure !

Photo by PHDPH

La seconde partie de l’après-midi voyait s’affronter les messieurs néerlandais et belges pour la deuxième fois du w-e. À Anvers hier, les Red Lions avaient perdu 0-4 devant leur public. Une revanche s’imposait aujourd’hui.

Dès les premières secondes du match les Red Lions prenaient le jeu à leur compte, avec une circulation de balle rapide et un passing précis. Tom Boon ne trouvait d’abord pas de partenaire pour reprendre son centre, mais à la 9ème minute il mettait quelques défenseurs hollandaise dans le vent, avant de trouver Sebastien Dockier qui plantait le 0-1 d’une déviation plongeante.

Les Belges obtenaient un premier PC à la 18ème minute. Le ‘sleep’ de Tom Boon était repoussé par un Pirmin Blaak de classe mondiale ! Ensuite le Bruxellois était impliqué dans quasi chaque action dangereuse de Belges. Et à la 24ème minute il était lui-même à la conclusion, marquant le 0-2 d’une superbe déviation. Mais même pas une minute plus tard les Pays-Bas revenaient à 1-2 grâce à Mirco Pruijser suite à un contre rapide et efficace. Et dans la toute dernière minute de la première mi-temps, Jip Janssen mettait les deux équipes à égalité sur PC. Score à la mi-temps : 2-2.

A la sortie des vestiaires, les Néerlandais obtenaient un nouveau PC. Mink van der Weerden envoyait un obus dans le coin inférieur gauche et mettait son équipe en tête (3-2). Les Lions ne se laissaient pas décourager : Sebastien Dockier tirait au dessus du but et Loïck Luypaert se heurtait à un très bon van der Ven (qui avait remplacé Blaak au goal) sur PC. De l’autre côté Hertzberger partait en slalom dans le cercle belge et fusillait Vanasch du revers (4-2). Les Belges continuaient à obtenir PC sur PC, mais aucun ne rentrait. A la 42ème minute, l’inévitable Tom Boon marquait un nouveau but, sur une passe de Denayer, mais celui-ci était annulé par l’arbitre vidéo, pour des raisons obscures.

Les Belges avaient encore l’entièreté du dernier quart pour essayer d’au moins égaliser. Et ça démarrait bien, car Tom Boon (qui d’autre ?) ramenait son équipe à 4-3 grâce à un tip-in en finesse. Les Red Lions continuaient à pousser et obtenaient encore 6 PC, mais aucun (!) ne rentra. Le match se terminait donc sur une seconde défaite en autant de jours pour les Belges.

Mais quel match ! Quelle pub pour le hockey ! Espérons que les Red Lions auront une chance de revanche lors du Grand Final de la Pro League dans 3 semaines à Amstelveen.