Nouvelles
du hockey

Red Lions|12.11.2018

Courte défaite contre les Pays-Bas

Sous une pluie battante, les 2400 supporters qui garnissaient les tribunes à Evere, ont été témoins d’une courte défaite des Red Lions (3-4) face aux Pays-Bas, dans leur avant dernier match de préparation pour la Coupe du Monde.

Ce derby des Plats Pays était le 200ème match international avec les Red Lions pour notre portier Vincent “the Wall” Vanasch, qui retrouvait pour le coup le terrain du White Star, où tout a commencé pour lui.
Dans le premier quart-temps les deux équipes se créaient pas mal d’occasions, sans toutefois arriver à les convertir.
Il fallait attendre le second quart pour que le public venu nombreux, puisse exulter une première fois. Avec beaucoup de flegme Tom Boon trompait le gardien Blaak sur stroke et donnait l’avantage à la Belgique (1-0). Mais quelques instants plus tard Bob de Voogd remettait déjà le score en équilibre (1-1). Et encore quelques minutes après c’étaient les Néerlandais qui menaient 1-2, après un joli but de Valentin Verga. Les deux équipes jouaient à fond, proposant un spectacle passionnant aux spectateurs. Sur un rebond de pc juste avant la pause, Nicolas De Kerpel ramenait le score à égalité (2-2).
Dans le troisième quart-temps l’avantage allait à nouveau aux Red Lions, grâce à une magnifique attaque de notre capitaine Thomas Briels (3-2). Le public était en délire.
Mais les Hollandais n’abandonnaient pas, dans ce duel passionnant et très physique. Dans le dernier quart-temps Jeroen Hertzberger d’abord (3-3), puis Bob de Voogd (3-4) réussissaient à offrir la victoire finale aux Pays-Bas.

Les buts:

  • 1-0 Tom Boon (PS)
  • 1-1 Bob de Voogd (FG)
  • 1-2 Valentin Verga (FG)
  • 2-2 Nicolas De Kerpel (FG)
  • 3-2 Thomas Briels (FG)
  • 3-3 Jeroen Hertzberger (FG)
  • 3-4 Bob de Voogd (FG)

La différence entre les deux équipes était minime lors de ce match d’entraînement. Mais dans quelques semaines, cette même affiche pourrait être LE duel des quarts de finale de la Coupe du monde en Inde. C’est là que les hommes de Shane McLeod devront faire pencher la balance dans leur avantage. Remember Rio …

Mais le mot de la fin, sera un mot de remerciement aux vrais héros de l’après-midi. Merci aux 2400 supporters fanatiques qui ont bravé les pluies torrentielles ! Vous avez été magnifiques !