Nouvelles
du hockey

Red Panthers|30.07.2018

Défaite des Red Panthers après des shoot-outs contre l’Espagne

Ce lundi soir à Londres, la Belgique affrontait l’Espagne dans cette Coupe du Monde. Nos Red Panthers (13ème au classement mondial FIH) avaient terminé 2ème de la poule D et rencontrait dès lors, la 3ème équipe de la poule C, les Red Sticks espagnols (FIH 11) dans le match crossover (le huitième de finale officieux). La victoire de ce match donnait droit à un ticket pour les quarts de finale de la Coupe du Monde.

Après une phase d’observation, ce sont les Espagnoles qui avaient davantage la possession de  balle, même si les Panthers provoquaient le danger à plusieurs reprises.

Les Belges commencaient le deuxième quart de manière beaucoup plus offensive, avec une première véritable occasion pour Anouk Raes à la 20ème minute. Mais l’Espagne réussissait à imposer une grosse pression constante aux Belges, ce qui ne laissait que très peu d’espace. A la 29ème minute, la Belgique décrochait deux PC coup sur coup, mais malheureusement ceux-ci ne donnaient rien. Et à deux secondes de la fin du quart, notre goalkeeper Aisling D’Hooghe devait encore intervenir magnifiquement, pour empêcher l’Espagne de marquer un premier but sur une balle de contre-attaque. Score au repos : 0-0.

En deuxième mi-temps, la situation était similaire. A la 41ème minute, Oliva recevait une carte jaune et l’Espagne se retrouvait à dix pendant 5 minutes, mais cela n’eut aucune incidence. Vu l’enjeu, la pression augmentait au fil du temps, et on voyait les deux equipes de plus en plus négligentes. A 15 minutes de la fin du match, le score était encore de 0-0.

Au dernier quart, la fatigue commençait progressivement à jouer un rôle. A la 54ème minute, les Belges passèrent tout près de l’ouverture du score sur PC, mais la gardienne Jimenez sauvait la mise du stick pour l’Espagne. Les dernières minutes étaient extrêmement stressantes, mais le score restait inchangé jusqu’au dernier coup de sifflet. Les shoot-outs allaient déterminer le gagnant.

Jill Boon ratait son essai, après quoi Aisling D’Hooghe intervenait joliment devant Garcia (0-0). Versavel marquait, ainsi que Perez sur stroke, après une “légère” faute de notre gardienne (1-1). Vanden Borre plaçait malheureusement sa balle sur le poteau, mais Magaz ratait également pour l’Espagne (1-1). Raes ne transformait pas non plus son essai, tandis que Bonastre inscrivait le 2-1 au marquoir, après une décision bizarre de l’arbitre Joubert, qui fit rejouer le shoot-out alors qu’aucune faute de D’Hooghe n’avait pu être détectée. La jeune Pauline Leclef faisait preuve de beaucoup de sang froid et marquait le but du 2-2, tandis que la tentative de Riera était bien arrêtée par D’Hooghe. Tout était à refaire pour les deux equipes, la phase ‘mort-subite’ allait décider de qui passerait en quarts. Perez marquait d’abord le 3-2, tandis que l’arbitre Joubert arrêtait prématurément le shoot-out de Louise Versavel, sifflant une faute d’obstruction très sévère. Quelle manière terrible de perdre ce match pour les Red Panthers !

Score final; 3-2 pour l’Espagne et une grande désillusion pour les Belges.

Retrouvez ici les photos du match!